© 2023 par Chabi&Bela. Créé avec Wix.com

Adèle de Batz de Trenquelléon, née à Trenquelléon, va être béatifiée à Agen le 10 juin prochain .

 

 Elevée dans la foi chrétienne, elle a vécu les soubresauts de la Révolution française en direct : exilée en Espagne puis au Portugal à l’âge de 8 ans, elle est de retour ici à 12 ans.

 Sa confirmation, préparée  par un séjour de 6 semaines chez les carmélites, sera le premier tournant décisif de sa vie en 1803. Elle fonde avec une amie la Petite Société, rassemblement de jeunes filles, destiné  à vivre leur vie chrétienne. En 1808, elle fait la connaissance du Père Chaminade à Bordeaux et va se joindre à son œuvre.  Avec ses amies, elle fait un projet de vie religieuse et le 25 mai 1816, elle fonde à Agen les Filles de Marie (aujourd’hui appelées sœurs marianistes). Elle rend son dernier souffle en 1828, à l’age de 38 ans.

 

Depuis, son œuvre s’est étendue sur 4 continents. Les sœurs souhaitent faire découvrir la foi  aux jeunes et aux plus défavorisés, dans des Etablissements scolaires, des dispensaires, des foyers de jeunes filles, en aidant les femmes, par des temps de formation.

 

 

Le 8 et 9 juin, les sœurs marianistes et le diocèse organiseront à Trenquelléon une comédie musicale « Adèle de Batz de Trenquelléon » crée par Daniel Facerias avec Clémentine Stépanoff dans le rôle d’Adèle avec sons et lumières et feu d’artifice.  La béatification  aura lieu à Agen le 10 en présence du Cardinal Amato et du nonce apostolique.

 

Cet événement sera retransmis en direct sur la chaine KTO.